mercredi 6 janvier 2016

B R F

A tous mes visiteurs, fidèles ou occasionnels, je souhaite une année sereine et remplie de bonheurs...

Et pour commencer l'année avec de bonnes résolutions, je vais vous parler du BRF ou Bois Raméal Fragmenté que j'ai apporté au jardin.
Beaucoup de jardiniers paillent leurs massifs, leurs potagers. Nous savons que la terre est ainsi protégée du gel, de la sècheresse, de la battance de la pluie.
Beaucoup de matériaux sont utilisables pour pailler, tontes de gazon (séchées c'est mieux), cosses de cacao, miscanthus broyé, paille bien sûr.... et BRF. 
Ce mélange broyé de rameaux, branches, fraichement taillés a fait ses preuves pour l'installation de l'activité biologique du sol.

Voici un lien très intéressant qui répondra à toutes vos questions.

 La meilleure période pour étendre son BRF est l'automne. En novembre dernier j'ai eu l'opportunité de récupérer un petit camion de BRF tout frais :


 Que j'ai patiemment étendu sur toutes mes plates-bandes. Non seulement cela fera du bien à mon sol, mais cela donne un petit coup de net au jardin.


Si comme moi, les tailles du jardin ne suffisent pas à couvrir vos plates bandes, vous pouvez vous renseigner auprès d'entreprises d'entretien de jardin ou auprès du service espaces verts de votre municipalité. Ils sont parfois ravis de donner leur surplus moyennant une petite contribution aux frais de transport...

 Les grands froids ne sont pas encore arrivés, il est encore temps de pailler vos massifs puisque le sol n'est pas gelé.

D'ailleurs cette douceur chamboule quelque peu le jardin...

Les hellebores hybrides sont déjà en fleurs avec un bon mois d'avance.


 Les perce-neige qui n'ont pas vu la neige encore, sont déjà prêtes à fleurir


 Mais les rois de la précocité sont les narcisses, déjà en boutons,


 et les iris d'Alger en fleurs déjà depuis 3 semaines...


 Sans parler de la gentiane acaule qui a ouvert quelques corolles, se croyant en avril mai !!!



19 commentaires:

  1. Tu as bien raison le BRF c'est fabuleux pour nos massifs (ici les municipalités sont à la page ... elles utilisent leur broyage déjà depuis plusieurs années ... bonne fin de journée (ton jardin est nickel) ....

    RépondreSupprimer
  2. J'ai bien écouté les explications très claires via ton lien et ça donne envie de faire comme toi et de recouvrir tous les massifs du jardin. Merci pour le rappel; j'en avais déjà entendu parler, bien sûr, mais je n'avais pas compris le processus et donc tous les avantages qu'on pouvait en retirer.

    RépondreSupprimer
  3. Très bonne année Anne Marie !!!! et merci pour le lien concernant le BRF, l'explication est claire et sympathique( je me rend compte que je n'ai fais que des bêtises jusqu'à présent dans mes paillis) , je suis certaine que le BRF protégera mes buis des maladies avec l'apport des antibiotiques naturelles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je ne sais pas si le BRF protégera nos buis... Ils sont tellement mis à mal. Mais une chose est sure, le sol à leur pied sera plus riche et plus souple. Bonne année Hélène !

      Supprimer
  4. Tout d'abord, je te souhaite une bonne et heureuse année.
    Le BRF devrait être mis dans chaque parterre du jardin. Je ne savais pas que les communes pouvaient en fournir. Les bienfaits du BRF sont très bien expliqués sur ton lien YouTube. Ton jardin est maintenant prêt à passer l'hiver. C'est incroyable comme certains bulbes sont précoces.
    Gros bisous.

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Anne-Marie, je te souhaite également une belle année 2016. Le BRF, je l'utilise et j'en suis adepte. jJe tiens juste à faire une petite mise en garde. D'après Lydia Bourguignon, il ne faut pas en mettre trop souvent quand même. Chez moi, je suis ce conseil et n'en mets que tous les cinq ans.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu as raison Béné, j'ai vu également cette vidéo avec les Bourguignon. Ils préconisent d'en mettre 7 à 10 cm d'épaisseur, il me semble, et sur un sol qui a beaucoup souffert. Je n'en ai pas mis autant, mes plates bandes étant toutes plantées de vivaces, j'ai eu peur de les "étouffer". J'en ai mis 2 à 3 cm. Et de toutes façons, cela m'étonnerait que j'ai un joli tas de broyats comme celui là chaque année. Donc ta remarque "tous les cinq ans" m'arrange bien ;o)

      Supprimer
  6. J'ai repéré 2-3 entreprises qui pourraient peut-être me fournir en BFR. Les gens ne connaissent pas trop, se plaignent de leur terre alors que c'est de l'or vert et la terre merveilleuse ensuite. Une fois j'en ai recuperé en m'arrêtant simplement au bord de la route ( hop une bache, la voiture en break et c'ets parti!).
    La nature est vraiment trop en avance. Pas de froid, j'ai encore des roses.
    Vivement l'hiver.
    Bises et bonne journée

    RépondreSupprimer
  7. tous mes voeux de joie , bonheur et santé , je pratique cette technique et la terre me le rend bien , bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bises Camille et très bonne année à toi !

      Supprimer
  8. Merci pour vos bons conseils et belle année jardinière 2016
    Emmanuelle

    RépondreSupprimer
  9. Belle et douce année à vous, belle année aussi à ce merveilleux jardin.

    RépondreSupprimer
  10. Se faire livrer le BRF, voilà qui est intéressant! Je vais voir si c'est possible chez moi et à quel prix : chaque transport est entre 80 et 100 Euros... Alors vu la grande surface de mes massifs, ça fait vite cher au mètre carré.
    Ces Iris d'Alger sont miraculeusement bleus!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu as raison Gine ! parfois le transport revient plus cher que la matière transportée.... J'ai eu une belle occasion (une parcelle voisine était en "nettoyage" avant construction) cele ne m'a rien coûté.....

      Supprimer
  11. Il en est des jardins comme des êtres humains, il faut s'en occuper toute l'année s'il on veut qu'ils s'épanouissent. Merci pour tes précieux conseils.
    Je me suis laissé dire qu'un broyeur puissant, du type entreprise d'espaces verts professionnel, était très polluant parce qu'il consommait énormément de fuel, ce qui n'est pas très bon pour notre couche d'ozone. Je ne parle pas du bruit d'avion qu'il génère !

    Merci pour tes superbes photos.
    Amitiés.

    Roger

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet Roger, tu n'as pas tort... Nous n'avons qu'un petit broyeur électrique peu bruyant qui suffit largement pour notre petit jardin, mais pas vraiment de solution écolo à proposer pour les entreprises d'entretien de jardin ou les municipalités...
      Merci toujours de tes passages ici.
      Amicalement

      Supprimer
  12. Oui, Anne-Marie mais je te lis cet après-midi et je peux te dire que ce n'est plus le moment de l'étendre, il gèle à -6°c dans notre froide Picardie. Exit la douceur et les jolies fleurs sont comme les carottes, cuites !!!
    Bonne Année 2016, je ne pense pas te l'avoir déjà dit !
    MC

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr Mabou pas de paillis étendu lorsqu'il gèle sous peine d'emmagasiner le froid dessous.... Ici - 7 hier matin ! bonne année aussi

      Supprimer
  13. Merci Anne Marie pour tous tes conseils.... Et meilleurs voeux aussi.... Je viens juste de découvrir ton blog... et ton merveilleux jardin .... Un rêve....

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...