dimanche 22 novembre 2009

Hebes

Je n'ai commencé que récemment à m'intéresser aux hebes (véroniques arbustives), surtout aprés avoir découvert l'hebe Midsummer Beauty grâce à Zeph.
Je n'en avais qu'une (présentée en fin d'article) mais qui ne ressemble pas aux hebes rencontrées habituellement. J'hésitais à les implanter au jardin en raison de leur manque de rusticité. Et j'ai finalement découvert que certaines étaient parfaitement résistantes au froid.
Voici les deux arrivées au jardin l'été dernier :

La première sans étiquette, mais peut être confirmerez-vous hebe Automn Glory ? Un feuillage vert bleuté, sur des tiges pourprées, en fleurs en ce moment (photos prises ce matin) couleur lavande.
Hebe Automn Glory resiste à -10°, une cloche est déjà prête en cas d'annonce de grand froid...

Aprés quelques recherches sur un site anglais spécialisé dans les hebes j'ai finalement retrouvé le nom de cette jolie véronique arbustive : hebe E A Bowles et non Automn Glory





La deuxième : hebe glaucophylla Variegata.
Les trés petites feuilles, gris vert sont marginées de blanc, les fleurs seront mauve clair. Celle-ci résisterait à -15°.






Une autre hebe, Midsummer Beauty est encore en pot. Cadeau de mon amie jardinière Zeph , allez donc la voir en fleur chez elle. Une vraie beauté. Je la laisse grossir encore un peu et au printemps prochain, elle ira elle aussi au jardin...

Et la dernière trés différente des précédentes, c'est hebe ochracea James Stirling. Elle a l'allure d'un petit conifère avec un port naturel en boule. Elle fleurit (mais rarement) en minuscules fleurs blanches, et ses feuilles ressemblent à des petites écailles de couleur vert bronze. Elle résiste à -15° et a déjà passé deux hivers au jardin sans encombre.

Il parait que les hebes se bouturent et se marcottent facilement. Comme je ne suis pas douée pour les boutures, je vais essayer le macottage... Plusieurs tiges ont été couchées en terre : j'espère avoir au printemps, quelques cadeaux à offrir ;o)

30 commentaires:

  1. Merci Anne-Marie pour ces découvertes. Tes hebes sont très belles (beaux ?). Suite à l'article de Zeph, je suis allée à la jardinerie du coin mais n'ai trouvé qu'une véronique panachée qui ne doit pas être rustique.
    Bon dimanche.
    Karine

    RépondreSupprimer
  2. je ne connaissais que la Véronique que l'on dépose souvent aux cimetières. Ainsi présentées, c'est vrai qu'elles peuvent facilement trouver une place dans nos jardins. Bon dimanche.

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour ces informations: je pensais qu'elles étaient gélives, c'est pourquoi je ne me suis pas laissée tentée à l'automne en jardinerie.
    Je note tes references.C'est une jolie plante en effet, dont on aurait tort de se priver, mêeme au nord de la loire...
    Bonne semaine

    RépondreSupprimer
  4. Ta derniére photo m'a bien surpris, en ne m'étant jamais vraiment penché sur ce type j'avais un stérotype au niveau des formes et feuillages, celle ci est pour moi une belle découverte :)

    RépondreSupprimer
  5. Ce fût une découverte pour moi-aussi ! J'en avais planté une il y a 2 ans, mais elle n'a pas résisté à l'hiver ! je ne connaissais pas du tout cette plante et j'ai eu un coup de coeur ! J'avais laissé tombé, pensant qu'aucune était rustique ! La 1ere est superbe !!!

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour,
    Venez inscrire et faire connaitre tous vos blogs sur l'annuaire de blogs, c'est gratuit !
    http://annuaire-blogspot.blogspot.com

    RépondreSupprimer
  7. J'en ai planté deux récemment mais je crois qu'il leur faut beaucoup d'eau.Je verrais bien leur comportement sinon j'aime vraiment les hébé.Le dernier que tu présentes me plaît beaucoup

    Bises

    RépondreSupprimer
  8. Je ne peux te confirmer pour les 2 premières Anne-Marie, mais la dernière est au jardin depuis 10 ans. Les 3 plants sont toujours là, sans protection l'hiver (mais le dernier hiver à -17°C chez nous a fait brûler quelques tiges). Les autres n'ont pas résisté, mais je ne protège rien. Autumn Glory est magnifique.

    RépondreSupprimer
  9. elles sont très belles toutes ces hebes et si différentes de la "classique" (que j'aime beaucoup ) . Celle qui ressemble à un conifère est vraiment surprenante. Je n'aurais jamais pensé la classer dans cette famille.

    RépondreSupprimer
  10. J'adore les hebes, mais comme tu le dis, la rusticité n'est pas leur fort!
    J'aime bien celle qui ressemble à un conifère!
    Ici, j'en ai qui quand elles survivent à l'hiver, se bont bouffer pas les chevreuils!!! des clôtures, viiiiiiiiiite! :-)))

    RépondreSupprimer
  11. Je ne connaissais pas du tout ce domaine, celui des hebes... En revanche j'avais installé une véronique au jardin il y 3 ans et elle a pratiquement disparu, j'en conclus donc que la température devait être trop basse pour elle en hiver.... Celles de ton jardin sont superbes. Bonne journée

    RépondreSupprimer
  12. Ahhhh!!! Merci Anne-Marie, pour cette belle galerie de Hebe!
    Je ne suis pas sûre que ta jolie première soit 'Autumn Glory'. Dans mon souvenir, elle est d'un ton bien plus soutenu, avec des épis et un port plus compacts...mais c'est possible: ne l'ayant jamais plantée (pour le moment!) au jardin, je ne sais pas comment elle se développe,en fait, et la mémoire n'est pas toujours bien fiable ;o)...
    C'est décidé, au printemps, je m'en trouve une, comme ça, on pourra comparer, d'accord? ;o)
    Et j'ai tout l'hiver pour trouver la réponse à "la" question: où la mettre? ;o)))
    Je n'ai guère eu de succès avec les petites Hebe-boules comme ton faux conifère, même dans mon ancien jardin lyonnais, pourtant bien abrité et plus drainant qu'ici..alors ce n'est pas pour moi, je pense. Dommage, pourtant!
    Dis, m'dame, je peux faire une 'tite suggestion?
    Si tu la mettais dans un plus gros pot, ta bébé Midsummer Beauty? Parce qu'au printemps, elle va partir en diable! Et puis, la couche extérieure de terre que tu lui rajouterais, protègerait ses jeunes racines pendant l'hiver qui vient...Enfin..si tu as le temps, bien sûr! Ce n'est qu'une suggestion et rien d'autre!
    Bisous hébéiques!

    RépondreSupprimer
  13. bonjour Anne-marie
    déjà autant d'hebes dans ton jardin elles sont très faciles, et des couleurs magnifiques, merci pour tes informations, je ne connaissais pas.
    a+@ bonne semaine
    bises
    m-pierre
    le jardin boultois

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour, premier passae sur le blog, et j'y reviendrais vite car très intéressant.

    RépondreSupprimer
  15. Hébé alors, c'est un beau sujet (bon, d'accord c'est trop facile - lol)
    ta petite Midsummer beauty a mieux profité dans son petit pot que la mienne en pleine terre, mais je l'ai pas beaucoup arrosée, je m'en vas lui préparer une cht'ite protection pour cet hiver, moi itou
    et encore merci Zeph
    bises à toutes deux

    RépondreSupprimer
  16. Moi je n'en possède qu'une que je taille en boule, elle fait plus de 2 mètres de diamètre, alors que lors de son achat elle fait à peine 10 cm ...

    RépondreSupprimer
  17. Joli reportage sur le hebes. Comme toi, j'ai toujours hésité par rapport à leur rusticité. Peut-être faudra-t-il que je me lance ?
    Amitiés, Michèle

    RépondreSupprimer
  18. Je vois que l'hebe ochracea vous surprend, c'est vrai qu'elle est originale. J'en ai vu dernièrement dans la jardinerie du coin, en petit godet à moins de 4€.
    Karine, peut être qu'il y aura une petite marcotte pour toi au printemps ;o)
    Zeph, je l'ai rempotée il y a deux mois, mais tu as raison, je vais la mettre dans un plus gros pot !
    Merci à tous pour vos messages.

    RépondreSupprimer
  19. J'ai possede la James Stirling, elle etait tres grande, tres belle et un hiver, pftttt, gelee, plus rien. Je n'en ai plus remis depuis...

    RépondreSupprimer
  20. L'hebe ochracea m'avait déjà interpellée loorsque tu l'avais montrée la première, fois mais j'avais oublié de noter son nom. C'est chose faite. Reste maintenant à la dénicher !

    RépondreSupprimer
  21. M.Pierre me parle de toi. Je suis venue voir. Magnifique ! J'achète souvent des hebes en sachant qu'elles ne résisteront pas à mes hivers mais tu dis que la variegata résisterait à -15 ! Les loniceras moi aussi j'adore et ils se bouturent bien. Par contre je n'ai jamais réussi à faire une boule aussi parfaite. Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  22. J'en ai eu aussi de très beaux hebes qui n'ont pas résisté à d'affreux hivers.
    Aujourd'hui, je me suis spécialisé avec mes petites potées de rocailles, pourquoi,ne pas tenter de nouvelles expériences avec ces tentations que vous nous faites découvrir dans vos blogs du Sud-Est...En tous les cas, les violas "Black Bowles" trouveront de la compagnie.

    RépondreSupprimer
  23. Je ne serais pas contre un petit cadeau de ta part... Un de plus diras-tu et sans rien en échange... Je me dis toujours que mon jardin n'est pas digne de recevoir tout ces bijoux... En même temps, c'est un tel plaisir pour moi ! Au fait, les graines que tu m'as envoyées ont bien germées. Merci Anne-Marie.

    RépondreSupprimer
  24. Bon succès pour tes boutures. Je ne savais pas que cetains d'entre-eux résistaient aussi bien.

    RépondreSupprimer
  25. Dis-moi, ils résistent au gel chez toi ?

    RépondreSupprimer
  26. Bienvenue à Monique, amie de Marie Pierre...
    Viou et la Sauvagine : j'espère que les miennes résisteront longtemps !?...
    Berthille, c'est vrai qu'elle est originale et je l'adore...
    Karine : ton jardin est encore jeune, et beaucoup ont commencé ainsi, en profitant de la gentillesse des amis jardiniers (moi itou ;o), c'est ce qui me plait comme à beaucoup d'autres jardiniers, quand on peut partager, celui qui offre prend autant de plaisir que celui qui reçoit...
    Marcel et Linda, et Sophie : les hebes dont j'ai parlé sont données pour résistantes... Mise à part James Stirling, les autres, je vous en reparlerai au printemps ;o)

    RépondreSupprimer
  27. coucou me voila de retour
    j'en ai une mais pas terrible il faudrait que je la change de place !
    bon weekend

    RépondreSupprimer
  28. Youpie ! Je viens de trouver une magnifique hebe ochracea en jardinerie pour moins de 5 euros.

    Je vais attendre le printemps pour la planter en pleine terre car je ne veux pas risquer de la perdre le 1er hiver.

    RépondreSupprimer
  29. En cherchant des hebe qui seraient rustiques chez moi en Haute-Saône, je suis retombée sur votre site que j'avais déjà souvent parcouru.
    Mon jardin, bien jeune encore et surtout planté de rosiers, a besoin de structure et de plantes belles en automne. Vos marcottes d'hebe ont-elles prises? Où avez-vous acheté vos variétés? Je souhaite en intégrer quelques unes.
    Je ne désespère pas de venir visiter votre jardin, à la dernière fête des jardins, je ne vous ai pas trouvée et me suis retrouvée au jardin des pins noirs!
    Merci pour ce ravissant blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Sab 70 ! et non, mes marcottes n'ont pas réussi, et à part hebe ochracea James Stirling, les autres n'ont pas survécu. J'avais trouvé J.Stirling en jardinerie, étiquetée simplement "hebe", donc difficilement repérable pour qui ne la connait pas bien.... Le jardin sera à nouveau ouvert l'an prochain à la même époque. La jardinière des Pins Noirs pose des pancartes jusqu'à l'entrée de mon village, et souvent les visiteurs suivent son fléchage pensant arriver chez moi... A bientôt !

      Supprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...